Flore et faune

Flore de la Crète

Apokoronas s’étend au pied des Montagnes blanches. La région est verdoyante et fertile, contrairement aux autres régions rocailleuses de Crète. Apokoronas est une terre agricole riche avec de nombreux oliviers, des vignobles et des orangers.

On trouve aussi des citronniers et des avocatiers. Vous trouverez également beaucoup de cyprès et de chênes, qui forment même des petits bois!

La diversité des fleurs sauvages est un véritable don de la nature. Après l’hiver, les montagnes enneigées et le froid, le printemps est réellement le momentmagique du renouveau et de l’explosion de l’énergie de la nature en Crète. Quel beauspectacleque le contraste du rouge flamboyant des coquelicots,du vert tendre des prés et du blanc des rochers crayeux. Le printemps attire des visiteurs du monde entier qui veulent admirerla nature de la Crète..

On a recensé 55 écosystèmes en Crète. Sur plus de 1600 variétés de plantes répertoriées, environ 160 sont uniques et n’existent nulle part ailleurs. On peut trouver des plantes endémiques en altitude dans les montagnes, y compris le rare petit arbre dénommé Zelcovaabelicea ou Zelkova Crétois.

 

Faune de la Crète

Les animaux le plus fréquemment rencontrés aujourd’hui sont les animaux domestiques (chiens, chats, chèvres, moutons, porcs et poulets). Les activités principales de l’île sont l’élevage des ovins et des chèvres, l’agriculture, ainsi que la production de vin et d’huile d’olive..

L’animal emblématique de la Crète est une espèce de chèvre sauvage appelée Kri-Kri (Capra aegagruscretica). Cet animaloriginaire de Perse a été introduit en Crète au néolithique. Son nom populaire est "agrimi". C’est une espèce protégée et depuis 1962, date de la création du Parc Naturel des Gorges de Samaria,sa survie a pu être assurée.

Parmi les mammifères on compte des martres, des blaireaux, des chauve-souris.On trouve également de nombreux reptiles, des batraciens, des insectes et des mollusques qui caractérisent l’écosystème de l’île. Il n’y a pas de serpents venimeux mortels, et les morsures de scorpions, si elles sont douloureuses, ne sont pas fatales.

La Crète se trouve au carrefour de 3 continents, et accueille chaque année des milliers d’oiseaux migrateurs dans les zones humides. Toutefois il existe des espèces endémiques dont les plus importantes sont les rapaces qui nident dans les montagnes et les gorges sauvages de la Crète, comme par exemple le gypaète (l’espèce de vautour la plus rare), le vautour fauve (en nombre dans presque toutes les régions montagneuses), et la buse (espèce commune de rapace diurne trouvé en abondance dans toute la Crète). On a recensé plus de 412 espèces d’oiseaux en Crète.